Le rôle du manager

Vous venez de prendre une fonction de manager et vous vous demandez ce qui va changer pour vous. Vous vous interrogez sur votre rôle, votre mission et sur les compétences que vous devez mettre en œuvre pour réussir, faites le point sur les 5 dimensions du rôle de manager

Le rôle du manager repose sur 5 dimensions

  • Fixer et faire respecter le cadre de la collaboration

Vous devez démontrer votre capacité à respecter et à faire respecter un ensemble de règles qui définissent le cadre de la collaboration. En tant que manager, vous êtes le garant de ce cadre et il appartient que chacun de vos collaborateurs le connaisse, l’accepte et le respecte. L’autorité se construit au quotidien, en misant sur l’exemplarité et la maîtrise de soi. Vous l’avez compris, pour que le cadre soit respecté, vous devez faire preuve d’exemplarité. Pour autant, si vous ne voulez pas briser la créativité de votre collaborateur, ne soyez trop rigide. Il convient d’être capable de faire évoluer ce cadre ou de la déplacer ponctuellement mais cela sera uniquement à votre initiative. Vous devez également savoir qu’il vous appartient de sanctionner un collaborateur ou de faire sanctionner, le collaborateur qui ne respecte pas ce cadre. Une condition préalable toutefois, assurez-vous que le cadre a été préalablement défini. Assurez-vous, par exemple que votre collaborateur a lu son contrat de travail et le règlement intérieur avant de les signer, les différents affichages obligatoires, ou encore qu’il a bien compris les missions qui lui sont confiées au travers de sa fiche de poste…

  • Motiver votre équipe

Une fois le cadre fixé, vous devez faire en sorte de motiver votre équipe afin qu’elle atteigne les objectifs fixés. C’est votre capacité à fixer des objectifs précis, mesurables et atteignables qui permettront à votre équipe d’être ou de devenir performante. Si une équipe est fortement motivée pour accomplir une mission, cette mission sera plus facile et bien plus dynamique. Afin de motiver vos collaborateurs et ainsi réussir ensemble, vous devez incarner votre rôle de leader

La motivation, c’est le « moteur » de l’action. Comment savoir si votre équipe est motivée ? Si les tâches que vous avez confié à votre équipe sont effectuées avec implication et persévérance, c’est bon signal. Les collaborateurs de vous manager sont motivés. Maintenant, faut-il encore qu’ils le restent. La motivation de vos collaborateurs résulte essentiellement de leur satisfaction. Chacun de vos collaborateurs a des désirs et des besoins (cf. la hiérarchie des besoins d’Abraham Maslow). Si certains besoins sont clairement exprimés, d’autres sont latents. Sachez les repérer et anticiper sur les attentes des membres de votre équipe.

  • Donner du sens à l’action

Le leader est un terme issu de la langue anglaise et qui désigne celui qui conduit les autres, le « meneur » et le décideur. Votre capacité à donner du sens à l’action vous permet de fédérer votre équipe et de porter la stratégie et les projets de l’entreprise.

Être manager, c’est être le leader d’une équipe. En tant que manager, vous devez identifier les sources de satisfaction de vos collaborateurs, connaître leurs centres d’intérêt et faire appel à leurs compétences et stimuler leurs potentiels afin de leur permettre d’atteindre leurs objectifs. Être un bon leader, c’est s’intéresser à l’autre, l’écouter et lui apporter des explications et le diriger. Bref, vous devez toujours répondre « présent » aux différentes sollicitations de votre équipe. Évidemment, toutes ses qualités humaines ne suffisent pas pas à être un bon leader en entreprise. Un leader sera également celui qui restera au fait des nouveautés, notamment dans les nouvelles technologies de l’information et de la communication. L’innovation implique souvent des changements organisationnels. Le leader d’une équipe, c’est celui qui développe  la croyance sur des projets parfois ambitieux et innovants et qui renforce le sentiment d’appartenance à l’entreprise.

  • Former vos collaborateurs

Les actions de vos collaborateurs nécessitent des compétences. Chaque collaborateur dispose d’un ensemble de forces et de faiblesses. Être manager, c’est capitaliser sur les forces de vos collaborateurs, identifier leurs faiblesses et leur proposez une formation adaptée et motivante. Transformer vos managers en formateurs, une méthode qui donne d’excellents résultats.

Former les membres de son équipe, c’est leur donner les moyens de réussir au quotidien et d’atteindre les objectifs que vous avez fixés. Encore faut-il que le manager connaisse les compétences nécessaire pour mener à bien la mission confiée et les capacités du collaborateur à qui il a confié la mission. Comment faire ? Et bien, vous avez probablement déjà entendu parler de la fiche de poste et du référentiel de compétences.  Si ces outils existent au sein de l’entreprise, c’est le moment des relire et peut-être même de les mettre à jour.

Dans le cas contraire, il est possible de demander un appui conseil RH auprès d’ADRH Conseil, organisme référencé par la DIRECCTE Hauts de France, l’AGEFOS PME Hauts de France et le MEDEF Artois.

  • Coacher au quotidien

Le management évolue et votre rôle aussi. Plus qu’un manager, vous êtes un manager-coach.

Vous ne donnez plus directement la solution mais vous amenez vos collaborateurs à les trouver eux-mêmes. La réflexion sur leurs activités appartient aux collaborateurs. Ils sont plus motivés dans la recherche de solution lorsqu’il sont plus autonomes.

Pour ceux et celles qui me côtoie, vous connaissez ma passion pour les plantes.  Et bien, être un manager-coach c’est un peu le pépiniériste, qui pour faire pousser une plante, la nourrit par les racines.  Il en va de même pour un manager-coach qui souhaite coacher ses collaborateurs.

Le manager-coach doit favoriser les relations constructives qui valoriseront le potentiel, l’autonomie et la progression de chacun de ses collaborateurs.  Le manager coconstruit et valide avec ses collaborateurs, un plan d’action afin d’atteindre les objectifs. Cela est-il suffisant ? Non, certes vous avez donné le cap et les moyens mais vos collaborateurs peuvent rencontrer des difficultés pour mener à bien les actions prévues et parfois même se décourager. Le manager-coach doit donc accompagner, stimuler jusqu’au résultat final. Gardez à l’esprit que le coaching relationnel permet de développer ses compétences relationnelles, et facilite la résolution de  problèmes. Si votre manager est bien formé, il suivra toutes les étapes vers le succès et sera même en mesure d’anticiper et de gérer les conflits latents.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Une réponse

  1. Abass

Laisser un commentaire